L’affirmation de soi est un processus psychologique qui s’apprend. Cet apprentissage vise l’assimilation et la familiarisation avec certaines notions élémentaires de psychologie qui ont notamment trait à l’expression des émotions, des pensées et des opinions.

Ce sont Joseph Wolpe et Arnold Lazarus, au cours des années 1960, qui sont pionniers dans ce domaine. Ils enseignent, à base de techniques concrètes, comment mieux s’affirmer dans la vie de tous les jours et notamment dans le secteur professionnel. Aujourd’hui, dans le cadre de ce dernier, l’affirmation de soi tend à être mieux élaborée en prenant appui sur des approches cognitivo-comportementales précises.

Quelles sont les techniques d’affirmation de soi ?

Il existe certaines techniques efficaces qui contribuent à mieux s’affirmer sans pour autant empiéter sur les autres.

Parmi ces techniques, on compte :

  • La technique du disque rayé : cette technique consiste à répéter exactement le même message et camper sur ses positions, quand bien même l’interlocuteur tente par tous les moyens de nous faire changer d’avis. Ainsi, le message communiqué à son destinataire peut changer sur la forme, mais jamais sur le fond. Les tournures de phrases peuvent être modifiées, le style peut s’adapter, mais le message délivré doit rester identique.
  • La technique de l’écran de brouillard : cette technique consiste à maintenir ses positions sans donner l’apparence qu’on résiste aux arguments et aux critiques de ses interlocuteurs. Il s’agit plus précisément d’opter pour des phrases comme « c’est possible, sans doute, tu as raison, probablement, etc.  » et reformuler le reproche qui nous est adressé. Par exemple, « tu n’es pas ponctuel » devient  » sans doute, il m’arrive de ne pas être ponctuel ».
  • L’alternative de la compromission : cette technique vise à offrir un compris à son destinataire pour apaiser les tensions. Par exemple, « peux-tu accueillir chez toi mon fils, ce week-end ? » devient « ce week-end, je ne peux pas, mais voici le numéro d’une amie qui peut le faire ».
  • La reformulation appelant des solutions : cette méthode consiste à reformuler les critiques et plaintes d’une personne sans pourtant la juger afin qu’elle trouve d’elle-même des solutions.

Comment distinguer le comportement affirmé des autres comportements ?

Le comportement affirmé se caractérise par l’expression d’un langage simple et précis, et par une assurance para-verbale (les gestes et le ton de la voix, par exemple). Il doit cependant être distingué du comportement agressif qui consiste aussi à affirmer ses idées, opinions et sentiments, mais en portant atteinte aux droits et à la dignité de l’autre. Il doit être différencié du comportement soumis qui est aussi une défense de ses opinions et désirs, mais de façon indirecte et inappropriée en portant, cette fois-ci, atteinte à ses propres droits.

Plus de story :