En cas de perte d’emploi, le Pôle Emploi veille à ce que vous receviez une indemnisation qui vous aidera à refaire votre entrée dans la vie active. Elle dépend des rémunérations perçues avant d’avoir perdu son emploi.

Qui peut être concerné par l’indemnisation du Pôle Emploi ?

Pour bénéficier de l’ARE ou l’allocation d’aide au retour à l’emploi, tout demandeur d’emploi doit remplir un certain nombre d’exigences. Celles-ci ont connu quelques modifications le 1er novembre 2017 mais restent globalement les mêmes.

  • Le demandeur d’emploi doit avoir suffisamment travaillé au cours des 28 ou 36 derniers mois suivant son âge. Les durées de suspension sont prises en compte et une semaine ne peut contenir plus de 5 jours de travail.
  • Le demandeur d’emploi doit rechercher du travail de façon constante.
  • Il ne doit pas être en âge de partir à la retraite ou ne doit pas avoir cotisé suffisamment pour partir à la retraite.
  • Il doit faire partie de la liste des demandeurs d’emploi ou bien effectuer les actions définies dans le projet personnalisé d’accès à l’emploi qu’il doit élaborer conjointement avec son conseiller.
  • Il doit être dans des conditions physiques qui lui permettent d’exercer un travail.
  • Il doit avoir perdu son travail de façon involontaire.

Comment est calculée l’indemnisation du Pôle Emploi et quelle est sa durée ?

Le montant de cette indemnisation dépend directement de la rémunération perçue par le demandeur d’emploi dans les 12 derniers mois qui ont précédé sa perte d’emploi. L’ensemble des rémunérations et primes perçues durant cette période-là constitue le salaire de référence. Il est divisé par le nombre de jours travaillés (qui ne peut pas dépasser 261 jours) pour obtenir le SJR ou salaire journalier de référence. De là, les deux formules suivantes sont utilisées :

  • 40,4% du SJR + 11,92 euros.
  • 57% du SJR.

C’est la formule qui donne la valeur la plus élevée qui est finalement retenue. L’indemnisation journalière ne peut pas être égale à moins de 29,06 euros et ne peut pas non plus excéder 75% du SJR. Pour les personnes en formation, l’indemnisation journalière plancher est de 20,81 euros. Ce montant est également revu à la baisse pour une personne qui travaillait à temps partiel. L’indemnisation du Pôle Emploi est égale à l’indemnisation journalière multipliée par le nombre de jours contenus dans chaque mois. Elle est soumise aux participations sociales à condition que le montant de l’indemnisation journalière ne descende pas en-dessous de 49 euros suite aux prélèvements.

La durée du versement de cette indemnisation dépend de la durée de travail du demandeur d’emploi et de son âge. Elle ne peut excéder 24 mois pour une personne de moins de 53 ans, et 30 mois pour les personnes qui ont entre 53 et 54 ans avec possibilité de l’augmenter de 6 mois sous certaines conditions. Enfin, elle ne peut aller au-delà de 36 mois pour les personnes de plus de 55 ans.

Plus de story :