Sans facture, une entreprise ne peut pas être correctement gérée au quotidien. C’est ce document qui permet de connaître les transactions effectuées entre l’entreprise et les clients et de tenir une comptabilité en bonne et due forme. Pour être considérée comme telle, une facture doit mentionner un certain nombre d’éléments.

Qu’est-ce qu’une facture ?

Une facture est une preuve qu’une transaction a bien eu lieu à une date donnée. Elle doit être établie lorsque des produits ou services payants sont proposés à des clients. Elle doit faire mention d’une date d’échéance à laquelle le débiteur ou le client doit s’acquitter de sa dette envers le créancier. Il est important que la facture soit gardée pour une durée allant d’une à 10 années par les deux parties ayant conclu la transaction.

En fonction de la date à laquelle est établie la facture, on en distingue deux types. La facture proforma est établie à la conclusion de la transaction et la facture définitive est établie lorsque le produit est livré ou la prestation de service est réalisée. Naturellement, un commerçant qui doit établir plusieurs factures par jour a tout intérêt à avoir un modèle de factures déjà prêt. L’acheteur peut demander lui-même la facture s’il n’en a pas reçu une de la part du vendeur.

Pour une entreprise, il est par ailleurs bien pratique de s’aider d’un logiciel de gestion de factures. Il lui permet notamment de faire le tri entre les factures qui ont été payées et celles qui ne l’ont pas été, d’éditer des factures en quelques clics et d’améliorer la gestion globale de ses factures.

Que doit-on retrouver dans une facture ?

C’est le code du commerce qui revient sur les éléments que doit obligatoirement contenir une facture. Voici l’essentiel de ces éléments :

  • La facture doit être explicite sur sa nature en mentionnant clairement le terme « facture ». On doit aussi y trouver un numéro de facture unique. Il peut se composer de la date accolée au numéro de la facture.
  • Elle doit mentionner les noms des deux parties qui ont conclu la transaction ainsi qu’un certain nombre de renseignements les concernant (nom ou raison sociale, adresse, numéro SIREN, etc.).
  • Elle doit faire mention de l’objet de la transaction et de son prix. Le produit ou service doit être précisément décrit et son montant doit être indiqué en HT (hors taxes) et TTC (toutes taxes comprises). Le taux de TVA appliqué doit également être mentionné. La facture doit en outre faire mention du nombre de produits vendus.
  • Elle doit mentionner un certain nombre de dates comme la date à laquelle la transaction a été conclue, la date à laquelle le paiement doit avoir lieu et les pénalités à payer en cas de retard de paiement.

Plus de story :