Quel mastic de finition pour carrosserie choisir pour un résultat efficace ?

Vous aimez ?

Le mastic est l’un des produits généralement utilisés pour réparer la carrosserie d’une voiture. Il se présente comme une solution idéale pour préserver l’état de la tôlerie sans l’intervention d’un professionnel. Cependant, il existe une large palette de mastics qui peuvent servir de finition pour une carrosserie. Quel mastic faut-il donc choisir pour un meilleur rendu ?

Le mastic cellulosique

Il s’agit du mastic de finition par excellence très utilisé pour la réparation des carrosseries. En plus de son aspect esthétique, il est réputé pour la protection optimale qu’il garantit à votre véhicule.

Ce type de mastic sous forme de tube sert au remplissage des petites fissures et rayures plus ou moins profondes. Il est utilisable sur toutes les matières que ce soit l’acier, le fer, le plomb, la fonte, etc. Il est simple à appliquer et ne requiert pas l’utilisation d’un durcisseur ou d’un apprêt de finition.

Le mastic nitrocellulosique

Le mastic nitrocellulosique se présente comme une alternative plus avantageuse que le mastic cellulosique. Il s’applique avec une spatule pour le rebouchage des petites cavités et fissures. Il peut s’utiliser sur diverses matières, mais principalement sur les plastiques.

Le mastic nitrocellulosique sait résister aux chocs thermiques, aux solvants et aux solutions acides. Il possède une forte adhérence et un meilleur ponçage.

Le mastic polyester universel

C’est le type de mastic très prisé pour la réparation d’une carrosserie. Comme l’indique son nom, il peut s’utiliser sur tout type de support. À juste titre, il est également surnommé le mastic multi. Il promet une meilleure finition surtout pour les carrosseries en tôle, en aluminium ou en acier. Il est léger et plus ou moins garnissant.

Avec ses propriétés d’adhésion et d’accrochage, il peut corriger toutes les éventuelles irrégularités de votre véhicule.

Le mastic acrylique

Le mastic acrylique est également l’un des mastics de finition permettant de réparer les dommages sur la carrosserie d’une voiture. Encore appelé joint acrylique, il possède les mêmes caractéristiques que la peinture acrylique. En effet, il peut s’appliquer à une large palette de matières et dissimiler toutes leurs imperfections.

De plus, le mastic acrylique a la particularité d’être discret et invisible. Il peut être facilement peint pour préserver la couleur de votre voiture.

mastic finition carrosserie

Le mastic monocomposant

Il s’agit d’un mastic standard composé d’une seule matière fine et non rigide. Il se prête aux usages professionnels pour les retouches et les finitions. Malgré sa monocomposition, il dispose d’une excellente adhérence à bon nombre de matières et d’une connectivité thermique impressionnante. Il s’applique facilement et sans précautions primaires.

En bref, il existe de nombreux mastics de finition permettant de réparer la carrosserie d’une voiture. Le choix du meilleur dépend de l’importance des travaux et de la matière à réparer. Toutefois, il est important de faire intervenir un professionnel pour espérer un bon résultat.

Quelles étapes pour appliquer du mastic de carrosserie ?

Maintenant que vous savez quel mastic vous devez choisir pour rénover la carrosserie de votre véhicule, il est important de savoir s’y prendre de la bonne manière.

  1. Nettoyez votre carrosserie pour la dégraisser au maximum. Cela évitera que votre mastic se craquèle. Vous pouvez utiliser un produit anti-silicone.
  2. Poncez la carrosserie aux endroits où vous allez appliquer le mastic.
  3. Il est possible que vous ayez besoin d’appliquer ensuite une couche d’accroche de fond. Pour le savoir, lisez bien les recommandations de la marque de mastic.
  4. Appliquez votre mastic de rebouchage. Là encore certains produits intègrent directement un durcisseur. Soyez-donc vigilant pour savoir si vous devez en ajouter un. Si c’est le cas, vous devrez mettre entre 2 et 4 % de durcisseur et bien mélanger l’ensemble.
  5. Poncez ensuite pour que le rendu soit parfaitement lisse. Cela se fait du bord vers le centre. Sachez que cela vous demandera peut-être de mettre plusieurs couches de mastics suivant l’état de votre carrosserie. Quoi qu’il arrive, vous serez obligé de reponcer entre chaque couche.
  6. Pour la finition, pensez au mastic de finition. Cette fois, vous devrez n’en mettre qu’une seule couche, avec un dernier ponçage au 600.
  7. Terminez votre travail par une couche de peinture pour uniformiser avec le reste de la carrosserie.

Évidemment pour un travail impeccable, vous devrez être vigilant à la qualité de votre mastic. En cliquant ici https://www.peinturevoiture.fr/14-mastic-carrosserie, vous aurez des mastics faciles à utiliser et d’un excellent rapport qualité prix. Vous pourrez également acheter les accessoires utiles à la pose impeccable de votre mastic. C’est autant indispensable que de suivre les étapes de pose. Vous aurez beau les suivre à la lettre, si vous avez un produit bas de gamme entre les mains, le rendu ne sera pas au rendez-vous et l’application pourra être laborieuse.