Quelles formules existent pour les assurances habitation sans franchise ?

Vous aimez ?

Plusieurs compagnies d’assurances proposent des formules d’assurance sans franchise à leurs clients. Ces formules consistent à faire payer toute la prise en charge d’un sinistre par l’assureur. Ce guide vous fait découvrir les différentes formules d’assurance habitation sans franchise qui existent et leurs conditions.

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Il est bien de commencer par clarifier la notion de franchise, car elle apparaît très souvent dans le domaine de l’assurance. Alors, une franchise d’assurance est le montant qui revient à être payé par l’assuré lors d’un sinistre. Ce montant est fixé et affiché dans tous les contrats d’assurance. Prenons l’exemple selon lequel votre devis d’assurance habitation ressort que vous avez une franchise de 250 € pour votre abri de jardin. Si après un dégât, les frais de réparation s’élèvent à 1 000 €, l’assureur ne couvrira que 750 €. Les 250 € sont à votre charge. C’est donc à cause du coût souvent élevé des franchises d’assurance que certains préfèrent des assurances sans franchise.

Quels sont les différents types de franchises ?

Il n’est pas rare que les clients ne soient pas informés qui existe différents types de franchise. Il y a notamment la franchise relative et la franchise absolue. Dans la franchise relative, l’assuré se fera indemniser uniquement lorsque le coût du sinistre est supérieur au coût de la franchise. Pour ce qui est de la franchise absolue, l’indemnisation versée est égale à la différence entre le coût du sinistre et le montant de la franchise. Si le montant des dommages est inférieur au montant de la franchise, l’assuré ne sera pas indemnisé.

Pour effectuer ces calculs, les compagnies d’assurances doivent vous proposer deux méthodes. Il s’agit de la franchise fixe (qui consiste à prélever un montant fixe de votre indemnisation, peu importe le coût du sinistre) et de la franchise proportionnelle. Dans ce dernier cas, la franchise est égale à un pourcentage des travaux engendrés par le sinistre. L’assureur définit alors un montant minimum et maximum pour le coût des dommages.

Quelles sont les formules d’une assurance habitation sans franchise ?

Pour éviter d’avoir à payer une franchise lors d’un sinistre chez vous, vous pouvez choisir une assurance habitation sans franchise. Généralement, les assureurs proposent tous, les garanties de base pour leurs formules. Dans le cas d’une assurance habitation sans franchise pour une location, on retrouve :

  • les incendies et bris de glace
  • les dégâts des eaux, tempêtes, neiges, gels
  • les bris de glace du mobilier usuel
  • les dommages électriques pour appareils ayant moins de 10 ans
  • les attentats
  • la garantie villégiature.

On ajoute à ces garanties, bien d’autres telles que : les catastrophes naturelles, technologiques et évènements climatiques la responsabilité civile vie privée & propriétaire ou occupant d’immeuble l’assurance des occupants la défense pénale et les recours suite en cas d’accident l’assistance aux personnes en déplacement les garanties frais et pertes annexes.

Pour les assurances habitation (maison) sans franchise, il y a quelques ajouts comme :

  • la valeur à neuf du bâtiment
  • l’indemnisation complémentaire
  • l’assistance vie quotidienne
  • tout risque immobilier.

S’il est vrai que l’assurance habitation sans franchise est une bonne option quand on pense à se faire assurer, il ne faut pas oublier qu’elle fait monter le coût de votre cotisation mensuelle. Plus vous diminuez votre franchise, plus vous augmentez votre montant de cotisation.